Tendance des nouveaux business de 2017

De l’e-commerce aux plateformes de mise en relation en passant par l’ubérisation, les nouveaux business se dessinent. Voici le palmarès des nouvelles tendances à surveiller en 2017.

Les tendances e-commerce

Les internautes d’aujourd’hui multiplient les appareils connectés et les interactions. Près de 67 % d’entre eux préfèrent s’approvisionner directement en ligne plutôt qu’en boutique. Ainsi, les entreprises ont développé de nouveaux concepts et phénomènes :

  • Le phénomène « cyber novembre » vise toutes les e-boutiques concernées par les achats de Noël. Cette pratique d’outre-Atlantique est sur le point d’envahir l’Europe en permettant à des détaillants de proposer des promotions dès la première semaine de novembre. Stokes et Amazon sont les premières plateformes web à proposer le « Cyber Novembre » en 2016 à la place du « Black Friday » ou du « Cyber lundi ».
  • La « personnalisation en temps réel » pourrait bien être l’avenir du business. En 2017, des géants comme L’Oréal Paris proposeront à leur clientèle une expérience unique grâce à la possibilité de recommander et d’afficher uniquement des produits choisis selon les préférences, la localisation et les achats antérieurs du consommateur.

Les secteurs services mis en avant : livraison, transport et mobilité

L’ubérisation du service de livraison permet de prendre en considération toutes les commandes du commerce électronique dont les ventes ne cessent d’augmenter. Amazon.net proposent par exemple des livraisons gratuites rapides pour tout achat dépassant 35 euros.

Les sites de mises en relation feront encore parler d’elles avec de nouvelles idées et surtout de nouveaux « business model » à tester. Le freemium est notamment un concept très révolutionnaire consistant à proposer un service gratuit pour inciter les internautes à visiter, à s’inscrire puis à passer une commander payante sur un site. Parmi ces sites de mises en relation prometteuses, on pourrait citer le domaine du transport avec ce spécialiste du déménagement.

En outre, il sera difficile de se passer du green business qui est devenu un véritable phénomène de mode en 2017. La blockchain, les matériaux innovants, l’énergie renouvelable en mode corporate, l’auto-partage, le covoiturage, les voitures électriques, les véhicules autonomes, les nouveaux carburants et l’e-administration, l’e-service sont des secteurs à surveiller en 2017.

Les start-ups novatrices (application mobile et intelligence artificielle)

Le chatbot est un business luxuriant. En 2017, de nombreux internautes auront la possibilité d’échanger pour la première fois avec un chatbot (un robot conversationnel ou intelligence artificielle). De nombreuses start-ups se sont lancées dans ce créneau en espérant développer un prototype des plus perfectionnés qui sera capable de faire plus que de répondre aux questions des internautes. La chaîne de restauration rapide Taco Bell vient de dévoiler son TacoBok, H&M, Sephora et Victoria’s Secret ont préféré l’option chatbots sur plateforme (Kik).

En 2017, on dit adieu au « porte-monnaie », mais également à l’argent comptant. Mastercard annonçait en 2016 le lancement du « selfiepay » qui permet grâce à une photo de soi de payer un produit en ligne avec une monnaie électronique. Le concept séduit déjà de nombreuses start-ups.